Nouvelles en éducation

Tenant compte de la recommandation de l’année passée, nous avons visité nos différents boursiers dans leurs écoles.

Au premier trimestre, nous avons visité ceux de Kilembe et de Mulanda, au deuxième trimestre ceux d’Idiofa, et les filles du lycée Yetu  de Gungu et les garçons du petit séminaire  de Lada. Au dernier trimestre, nous avons visité les boursiers de Kikwit.

Étant donné que le responsable du secteur éducation à Kalunda est aussi éducateur et bibliothécaire, ses responsabilités ne lui ont pas permis de faire ces visites avec moi, raison pour laquelle je les ai effectuées seule.

Visite au lycée Siama

Étudiantes au lycée Siama
Photo : Sève de Vie

Nous avons dix filles au Lycée Siama dont sept vont finir leur cycle secondaire cette année et trois autres vont poursuivre leur secondaire.

Sur la photo figurent neuf filles au lieu de dix parce que l’une d’elles était malade.

Lors de cette visite, nous avons eu aussi le temps d’échanger avec la sœur directrice d’internat et la directrice des études qui ont insisté sur la nécessité pour nos filles d’améliorer leur comportement en vue d’améliorer leurs résultats scolaires, car les notes du premier semestre n’ont pas été appréciées.

Après dialogue avec les autorités du Lycée, nous avons parlé aux filles en les exhortant à reprendre leurs bonnes habitudes.

Visite au lycée Bidasowa

Étudiantes au lycée Bidasowa
Photo : Sève de Vie

Ici aussi, nous avons eu à dialoguer avec les religieuses, responsables du Lycée, qui se sont plaintes aussi du comportement de nos boursières, car l’une d’elles n’a pas obtenu de bons résultats au premier semestre.

Nous avons eu aussi à les exhorter comme celles de Siama à reprendre leurs bonnes habitudes. Les deux du lycée sont en cinquième année et elles vont continuer une année encore pour terminer en juin 2023.

Pour les trois garçons boursiers de l’Institut Ndobo, le frère préfet est très content de leur comportement surtout l’élève Mabamba qui est en sixième. Ils ont obtenu des bons résultats qui ont mérité notre encouragement pour aller de l’avant.

À noter que 35 de nos boursières et boursiers se présenteront à l’examen de l’État en juillet de cette année et en octobre prochain, ils pourront entrer à l’université ou dans une école technique de leur choix.

Retour haut de page